Pérou - alpinisme

voyage-solidaire-extension-cordillere-blanche
Catégorie
Actualités Pérou
Date
22/07/2018

"Nous avons aujourd'hui terminé de récupérer les corps des alpinistes ensevelis par une avalanche",
a assuré à l'AFP le major de la police de Haute Montage de la région péruvienne d'Ancash, Antonio Zea.
Selon la police, l'identité des alpinistes correspond à celle d'un Britannique, Samuel Paul Richard Blelock, 55 ans,
d'une Slovène, Eva Zontar Litija, 27 ans, et le guide péruvien, Jaime Quintana Figueroa, 40 ans.
Le compagnon de l'alpiniste slovène, citoyen argentin, qui n'a pas encore été identifié, a survécu à l'accident.

La catastrophe s'est produite samedi dans la zone dite Ferrari, sur le mont Alpamayo, a indiqué M. Zea.
"Alors qu'ils escaladaient le pic, une avalanche s'est produite, et a provoqué la mort des alpinistes", a expliqué l'officier.

16 alpinistes étrangers décédés en deux ans
L'alerte a été donnée par le guide de montagne Peter Alvarado et un groupe d'Allemands, qui évoluaient dans la zone de l'incident: ils ont averti la Maison des Guides de Huaraz, à plus de 100 kilomètres de l'Alpamayo, qui a ensuite demandé l'aide de la police. La Cordillière Blanche, où se situe le mont Alpamayo, au nord-est du Pérou, est une zone touristique fréquentée par les alpinistes du monde entier.

Ces deux dernières années, seize alpinistes étrangers sont décédés lors d'accidents dans les montagnes péruviennes.

Ouest France

 
 

Toutes les Dates

  • 22/07/2018